L’investissement Pinel est idéal pour se constituer un patrimoine immobilier tout en réduisant totalement ou partiellement ses impôts et en bénéficiant de revenus locatifs réguliers.

« Avec la loi Pinel, économisez jusqu’à 6 000 € d’impôts par an. »

La loi Pinel vous permet de bénéficier, sous conditions, d’une réduction fiscale de 12%, 18% ou 21% du prix du bien acquis. Cette réduction se répartit de manière égale sur une période de 6, 9 ou 12 ans, pour un montant maximum de 300 000 €, soit jusqu’à 6 000 € d’économie d’impôts par an.

Réalisez une simulation gratuite

Notre simulateur Loi Pinel vous permet d’avoir une 1ère simulation d’un investissement en Loi Pinel. Contactez-nous pour affiner gratuitement la simulation. 

 

Exemple d’un investissement Pinel

– Votre investissement : un logement T2 à 150 000 € TTC
– Votre loyer mensuel : 462 euros hors charges, soit un revenu locatif annuel de 5 544 €, ce qui correspond à une rentabilité brute de 3,7%.

Avec votre investissement Pinel sur 9 ans :

• Vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 27 000 € (soit 18% du bien acquis).
• Vous bénéficiez d’un revenu locatif cumulé de 49 896 € (soit environ 33% du bien acquis).
• Votre part ne représente plus que 49 % du financement du bien.

A noter ! Exemple établi hors frais de gestion, taxe foncière et intérêt d’emprunt notamment, et hors périodes de vacance locative éventuelles.

Les conditions de la Loi Pinel

L’investissement Pinel est soumise au respect de plusieurs conditions.

Le logement doit :

• Etre neuf ou en état futur d’achèvement (VEFA)
• Respecter la réglementation thermique (RT 2012) ou bénéficier du label BBC 2005
• Etre achevé dans les 30 mois qui suivent la déclaration d’ouverture de chantier
• Se situer dans une zone éligible à la loi Pinel (A, B1, B2)

La location du bien doit :

• S’étendre sur une durée allant de 6 à 12 ans (correspondant à la durée de défiscalisation)
• Respecter un délai de mise en location : le logement neuf doit être loué dans les 12 mois qui suivent la livraison du bien immobilier Pinel
• Respecter des plafonds de ressources des locataires, fixés annuellement par décret
• Respecter des plafonds de loyers, fixés annuellement par décret

A noter ! Le non respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

Les plafonds de loyer :

Zone A bis : 16,52 €/m²
Zone A : 12,42 €/m²
Zone B1 : 10 €/m²
Zone B2 : 8,69 €/m²

Les plafonds de ressources du locataire :

Des plafonds de ressources, établis en fonction des zones géographiques du logement, sont en prendre en compte pour le locataire. (Ré-évalué chaque année)

  Zone A bis Zone A Zone B1 Zone B2
 Personne seule 36 502 36 502 29 751 26 776
 Couple 54 554 54 554 39 731 35 757
 avec 1 enfant à charge 71 515 65 579 47 780 43 002
 2 enfants 85 384 78 550 57 681 51 913
 3 enfants 101 589 92 989 67 854 61 069
 4 enfants 114 315 104 642 76 472 68 824
 personne à charge supplémentaire 12 736 11 659 8 531  7 677

   
A noter  ! Ces informations sont présentées à titre indicatif, elles sont susceptibles d’être mises à jour.
Pour plus de détails reportez-vous au site officiel du gouvernement : www.logement.gouv.fr

Nous sommes à votre écoute

Vous souhaitez être contacté par un conseiller et recevoir gratuitement des informations sur les solutions d’investissement proposées par Les Senioriales

Demander la documentation

Abonnez-vous à notre newsletter

Pas de spams, données non revendues. En savoir plus